You are currently viewing Qu’est-ce que la thérapie holistique ?

La Thérapie holistique est une approche alternative. Elle nous invite à considérer, non pas seulement notre corps physique, mais aussi notre esprit et nos émotions. Utiliser cette thérapie, c’est soigner au-delà des symptômes.

La médecine alternative cherche à guérir la cause du trouble et trouver l’équilibre dans sa quête de santé et de bien-être.

Rentrons dans le vif du sujet afin de mieux comprendre cette médecine alternative et appréhender ses principes.

Définition de la thérapie holistique

Comprenons la médecine holistique comme l’art de soigner un individu dans sa globalité.

D’ailleurs, le mot « holistique » tire son étymologie de l’holisme, une théorie apparue au cours du 20e siècle avec un mouvement philosophique. Selon elle, toutes entités (être vivant, pensant, matière inerte, organisme vivant…) sont en réalité une partie de quelque chose de plus grand que lui. L’holisme a ainsi permis de décrire la complexité de l’Univers, qui est construit de ces ensembles.

Prenons alors le temps d’appliquer cette théorie à l’homme. Nous pouvons dire qu’il est pourvu d’un corps, d’un esprit, d’émotions et d’une âme. La médecine holistique vise à harmoniser chacune de ces composantes afin d’optimiser notre état de santé.

Pour trouver cet équilibre, il est important d’assimiler que tout notre être est relié et que chaque partie interfère entre elles. Une approche holistique demande de considérer le corps physique autant que le mental. Pour mieux comprendre, notre colère ne doit pas être ignorée, sous peine d’être somatisée par ce même corps physique et faire émerger des maux tels que des maladies ou pathologies.

L’approche holistique appelle à prêter attention à l’intégralité de son être. Ce qui veut dire prendre en compte le moindre symptôme qui fait son apparition et apporter le soin nécessaire pour en guérir la cause. Par exemple, éprouver de l’anxiété ou encore des excès de panique peut être le signe que l’âme a besoin de s’ancrer et d’équilibrer les énergies.

Mais alors d’où la médecine alternative tire ses racines ?

Comprendre d’où vient la médecine alternative

Si nous devons chercher dans l’histoire, l’approche holistique est connue et utilisée depuis l’Antiquité. Et, il s’avère qu’elle n’a pas subi les dommages du temps. Les modifications qu’elle a pu endurer restent assez minimes.

La pratique de cette thérapie qui vise à s’occuper des individus dans leur globalité est vraiment ancienne. L’idée d’optimiser sa santé sans traiter uniquement les symptômes ou encore une partie du corps ne date pas d’hier.

Les pratiques du passé

Nous pouvons retrouver l’holisme à travers les cures par les plantes par exemple. À l’époque où les guérisseurs primitifs soignaient les êtres humains, ils prenaient avant tout en compte l’état spirituel de la personne. Ils avaient bel et bien intégré l’idée que le bien-être et la santé d’un individu ne pouvaient être équilibrés sans l’esprit. Les herbes jouaient aussi un rôle préventif. Attendre une maladie pour définir un diagnostic ne faisait pas partie du processus.

À travers le monde, de l’Asie ou en Occident, thérapeutes, soigneurs ou religieux d’autres siècles apportaient la guérison grâce à la médecine holistique.

Les pratiques modernes

L’utilisation des méthodes naturelles a pris de l’importance avec l’arrivée de la médecine moderne. C’est grâce à Hippocrate, père de cette médecine. Il en a soutenu l’efficacité dans son œuvre.

Il croyait aux capacités d’autoguérison du corps humain, mais aussi à la portée que pouvait avoir une vie holistique sur la santé. Il mettait alors en pratique cette approche sur ses patients.

C’est vers la fin des années 60 que la médecine alternative connaît sa véritable expansion dans le monde moderne.

L’holistique d’aujourd’hui

Notre société et le contexte actuel amènent la population à se préoccuper d’avoir une meilleure qualité de vie et une santé optimale.

Un large choix de médecines complémentaires s’offre à nous. Il faut savoir prendre la bonne décision et se diriger vers la pratique la mieux appropriée. C’est aussi l’avantage de la médecine alternative. Elle nous renvoie naturellement vers les soins adaptés à nos maux.

Il est sûr que les thérapeutes holistiques sont très demandés de nos jours. Avant de se prononcer sur votre praticien, intéressons-nous aux principes utilisés par les médecines complémentaires.

Appréhender les principes utilisés par les médecines complémentaires

Peu importe le type de thérapie holistique choisie, elle sera non-conventionnelle.

La méthode utilisée ne va pas traiter le patient comme un simple malade, mais bien dans sa globalité tout entière. Nous avons vu que la médecine alternative s’intéresse à notre physique, notre mental, notre état spirituel, mais nous pouvons rajouter notre environnement ou encore notre milieu socioculturel.

les corps énergétiques

C’est une approche énergétique et transpersonnelle, on peut dire aussi spirituelle.

C’est un mode de vie, une philosophie qui s’adapte à nos besoins afin d’éviter les maux somatisés par notre corps. Cette prévention demeure tout aussi primordiale dans la démarche de soin.

Étant créateurs de notre existence, nous sommes responsables de notre santé et notre bien-être. Le pouvoir de guérison est par conséquent entre nos mains (sauf dans les cas de maladie génétique par exemple). Pour cela, il faut prendre conscience de soi ou parcourir le chemin vers cette conscience.

C’est à partir de là qu’il sera possible de créer l’harmonie optimale que nous recherchons, en prenant en compte l’aspect holistique de notre vie.

L’interconnexion qui existe dans l’Univers ouvre tous les champs du possible à ceux qui conscientisent leur potentiel de guérison. C’est pour ça que le thérapeute holistique mettra tout en œuvre pour rétablir la connexion entre le corps et l’esprit. En travaillant sur toutes les facettes de l’individu, il pourra vous conseiller de pratiquer la pensée positive pour soigner votre mal de dos. Et pourquoi pas du yoga pour atténuer vos douleurs internes.

Lors de mes coachings holistiques, je donne une importance très particulière à ce que mes patients conscientisent qu’ils sont pleinement créateurs de leur vie. Ils doivent intégrer le fait qu’ils possèdent le pouvoir de manifester et gérer les vibrations qui les entourent.

Mais alors qu’est-ce que nous pouvons soigner avec la médecine complémentaire ?

Soigner quelles pathologies ?

Après cette prise de conscience, le praticien aide le patient à placer un contexte thérapeutique, à entrer dans sa vie holistique, tout en respectant ses croyances. Cela va le guider pour qu’il se reconnecte à son âme et retrouver son mieux-être. En redynamisant le plan physique, affectif, énergétique, spirituel et mental, il va ôter les blocages.

– Sur le plan physique, le thérapeute harmonise le métabolisme pour se réaligner à la physiologie du corps.

– Sur le plan affectif, il soulèvera les problématiques émotionnelles, comme les relations toxiques, pour les utiliser au travers d’une psychothérapie.

– Sur le plan énergétique, il identifiera les flux qui sont bloqués et qui ont un impact sur le corps énergétique.

– Sur le plan mental, le praticien travaille sur le mindset. Briser les croyances limitantes, mais aussi renforcer la confiance en soi par exemple.

– Sur le plan spirituel, il va veiller à personnaliser le soin selon les croyances de la personne en adaptant les soins pratiqués par des actes symboliques de guérison.

Vous devinez ainsi le nombre de troubles qu’une thérapie holistique peut traiter : maux de dos, migraines, stress, choc émotionnel, problématiques liées au poids, maladies chroniques… Nous avons affaire à une approche qui ne fait pas dans la « spécialité » ou dans l’orientation », mais bien d’une médecine qui cherche à s’occuper du patient dans son entièreté.

Il existe pourtant plusieurs types de pratiques.

Découvrir les principaux types de thérapie holistique

les thérapies holistique

De plus en plus répandue dans notre société, et parfois validée par des études scientifiques, la médecine alternative montre de réels résultats sur la santé.

Certaines pratiques sont plus populaires et pour un grand nombre plus efficaces. Nous allons les parcourir, mais ce n’est pas là une liste exhaustive.

· La médecine traditionnelle chinoise ou MTC qui veille à rééquilibrer les différents types d’énergies vitales de notre corps.

· Le yoga. Ni plus, ni moins qu’une science du vivre mieux qui nous relie à la conscience universelle. Je vous détaille plus précisément cette pratique dans la description de mes cours personnalisés.

· L’ayurvéda qui est une médecine traditionnelle indienne. Purification de l’aura ou encore équilibrage des chakras, c’est une approche qui représente grandement la médecine holistique à elle seule depuis des millénaires.

· L’ostéopathie qui a trouvé sa place dans la société en étant une médecine complémentaire agréée. Il va s’agir de soigner en manipulant le système squelettique et musculaire.

· L’acupuncture, d’origine chinoise également et qui utilise des aiguilles fines sur le corps toujours dans le souci de rééquilibrer les centres énergétiques.

· Le reiki qui aborde la guérison par de la relaxation. Les énergies invisibles du corps vont être sollicitées pour atteindre l’harmonisation recherchée.

· La naturopathie qui tire son fondement sur l’importance de notre alimentation. La nature trône au centre de cette pratique. Il est aussi question d’un mode de vie et donc d’éducation. Guérir repose sur l’apprentissage d’un vivre mieux.

La liste peut être encore bien longue. Homéopathie, aromathérapie, les élixirs de Bach, chiropractie, musicothérapie, luminothérapie…

Ce qu’il faut absolument retenir, c’est que la médecine holistique fait appel aux lois universelles. C’est en partant de là que nous prenons conscience que nous ne sommes pas qu’un corps physique, mais bien des êtres pourvus d’un corps vibratoire. Assurer une santé optimale, c’est considérer l’être humain dans sa globalité. La vie holistique nous invite à nous préoccuper de l’harmonie de tout notre être en nourrissant notre âme autant que notre corps physique. Les choix sont nombreux et les habitudes ont la dent dure. Un coaching holistique est peut-être votre solution et je suis là pour vous aider. Contactez-moi pour vos questions ou un accompagnement.

Laisser un commentaire