You are currently viewing Comment changer sa vie ?

Vous êtes en quête de sens ? Vous n’arrivez pas trouver l’équilibre dans les différents domaines de votre vie ? Bien que notre destinée nous invite régulièrement à évoluer, cela demande de faire des changements dans notre existence. Le changement est le chemin vers la porte de la transformation intérieure. C’est accepter d’aller vers un état de croissance et d’élever notre conscience. Il faut savoir échapper à ses habitudes et apprendre à dépasser ses peurs. Pour pallier ces bouleversements, il faut sortir de sa zone de confort et modifier son état d’esprit. Découvrez dans cet article comment changer sa vie et pourquoi est-il si important de le faire.

Devenir le créateur de sa vie

Souvent, c’est un changement de soi plus qu’un changement de situation. La manière la plus puissante de changer sa vie est de changer son niveau de conscience. Le changement est intérieur avant de pouvoir se révéler sur les situations extérieures. Dès lors que nous prenons la décision d’évoluer, nous devenons responsables et j’aimerais insister sur cette notion de RESPONSABILITÉ. C’est décider de ne plus vouloir SUBIR sa vie et de ne plus être la VICTIME, mais de devenir le CRÉATEUR ou CO-CRÉATEUR. Ne pas être dans le combat et la lutte, c’est accepter de rompre avec l’ancien état d’être. Laisser partir certaines choses et accueillir le Re-Nouveau. L’univers ne nous présente rien que nous ne pouvons transcender. Nous avons, à l’intérieur de nous, toutes les ressources pour faire face aux changements. La responsabilité doit aussi se voir comme une opportunité de liberté. « J’écris moi-même le scénario, je suis l’acteur de ma vie. »

« Le changement ne peut être évité dans la vie, ne lui résistez pas, embrassez-le. La Vie change tout le temps et les conditions au jour le jour sur notre planète changent maintenant de manière inattendue. La réalité du changement est avérée et très présente. La vie nous invite à ne pas nous laisser déprimer par les changements, mais à nous élever et à les dépasser. Avec tout mon amour… »  (ND Walsh/Conversations avec Dieu) 

Pourquoi changer sa vie ?

changement-route

La vie n’est que mouvement, impermanence et bouleversement. Le changement est une loi naturelle qui s’applique à tout ce qui existe dans l’univers. C’est la force motrice de notre existence qui n’est que cycle et transformation. Tout ce qui est VIVANT sur terre évolue et CHANGE constamment. Refuser le changement, c’est renoncer à vivre. Si nous ne l’amorçons pas de nous-mêmes, et qu’on se dit : « Je ne vois pas l’intérêt de changer » alors, nous continuons de faire comme nous avons toujours fait. 

Après avoir refusé les changements graduels que la vie nous a invité à faire et que nous n’avons pas voulu effectuer, alors celle-ci se charge de nous donner l’épreuve qui va nous faire changer d’un coup. Pour avoir des prises de conscience et s’aligner sur notre chemin de vie, elle nous incitera quoi qu’il arrive à une transformation intérieure par des :

  • évènements difficiles ;
  • maladies ;
  • licenciements ;
  • accidents ;
  • deuils…

Cela ne sera que proposition puisque pour changer de vie, nous avons toujours notre libre arbitre. Dans ce cas, nous serons toujours la victime, le spectateur ou le passager de notre existence, au lieu de devenir l’acteur et le créateur.

Vivre sereinement le changement

En vérité, la question n’est pas « Changer ou ne pas changer ? », car la vie ne nous demande pas la permission. Elle est comme elle doit être, c’est-à-dire fluctuante et incertaine. La vraie question est « Comment vivre ce changement de manière harmonieuse ? » du point de vue physique, émotionnel et spirituel. La meilleure façon d’accueillir le changement, c’est de s’abandonner à lui. Si la vie ne nous ménage pas et qu’elle ressemble à une mer agitée, alors, on peut s’adapter. Il faut se synchroniser à son flux et prendre les choses par étapes. L’une après l’autre, au fur et mesure que les évènements se présentent et jusqu’à ce que l’on incarne le changement en soi. C’est une transformation difficile, car elle nous demande de sortir de notre zone de confort.

La peur du changement

Nous connaissons notre point de départ qui est connu, mais la ligne d’arrivée reste très souvent mystérieuse. Nous devons sortir de notre zone de confort pour aller vers quelque chose que nous ignorons. L’inconnu représente la peur de l’insécurité. C’est un mécanisme de défense qui nous protège du danger. Seulement, cela nous empêche d’évoluer dans différents domaines de nos vies. La peur peut se transformer en une phobie appelée la métathésiophobie ce qui nous fait résister au changement et nous freine dans la réalisation de nos objectifs.

Le changement est inconfortable

On sort du cadre habituel, on casse nos repères et l’on renonce à notre manière de faire. Pour changer, nous devons mettre un terme à nos habitudes actuelles, faire différemment et acquérir de nouvelles compétences. La transformation demande des efforts ainsi que des contraintes pour oser l’inconfort et s’ouvrir à des possibilités infinies. Pour pouvoir progresser dans ses objectifs, il faut apprendre à apprivoiser le changement et dépasser ses peurs.

La résistance au changement

Le changement est vu comme douloureux, lourd, inconfortable, voire angoissant. Pourquoi ? Parce qu’il entraîne des vagues émotionnelles négatives. Nous sommes victimes de nos conditionnements alors, nous résistons au changement et nous refusons le bonheur. La transformation se fait soit par nous-mêmes, car nous l’avons décidé, soit par des évènements extérieurs que nous ne pouvons pas contrôler. Elle ne se fait pas sans une introspection intérieure et par une décision de vouloir changer.

S’adapter à ce bouleversement de vie

Dans un premier temps, c’est VOIR LES CHOSES POSITIVEMENT. « J’aime me rappeler, quand je suis dans des phases de vie, de changements où j’ai du mal à être dans le flow et que je résiste à ce que la vie me présente ; que tout tourne à mon avantage dans chaque situation. Cela m’aide à redescendre dans mon cœur et à ne pas rester dans le mental ou dans l’ego. »

Le changement n’est que croissance, il n’est pas douloureux. Il l’est dès lors que nous résistons à ce que la vie nous présente. C’est un nouveau commencement, une occasion de se découvrir, de grandir et de se transformer. Il développe de nouvelles pensées sur nous et le monde qui nous entoure. C’est avoir la possibilité de choisir et de porter notre attention à ce que l’on désire.

Amorcer sa transformation en 3 étapes

changer-mindset

1. Être mentalement conscient

Pour amorcer une transformation intérieure, nous devons avoir une vision claire de nos intentions, de ce que nous ressentons et de ce que nous pensons. Observer notre mental, nos pensées, les émotions et les sensations de notre corps dans chaque situation. La respiration de pleine conscience est un outil qui peut aider à se reconnecter à soi et être attentif au moment présent. Il suffit de prendre quelques minutes pour se focaliser sur sa respiration et apprendre à diriger son attention pour rester dans l’ici et maintenant.  

2. Apprendre à diriger notre attention

Notre cerveau est d’une puissance incroyable !  Il est comme un muscle qu’il faut entraîner, c’est un moteur dont nous ignorons toutes ses capacités et son pouvoir. Il a cette fonction extraordinaire d’être neuroplastique et il a la possibilité d’être reprogrammé. Nous sommes inconsciemment pilotés par des pensées et des habitudes de vie qui sont ancrées depuis des années. Selon Joe Dispenza, docteur en chiropraxie spécialisé en neuroscience, les pensées sont le langage du cerveau qui devient les émotions du corps. 

On peut dire que nous sommes autopilotés par nos pensées et par nos émotions. Nous n’avons même plus conscience de la possibilité de faire des choix et de faire différemment. Pour amorcer un changement, il faut maîtriser son cerveau et sortir du mode autopilote. Par ailleurs, il va falloir s’observer le plus longtemps possible, voire tout le temps ! Eh oui, cela demande du travail, mais toute transformation et réussite dans la vie, ne se fait pas sans rien faire et sans discipline. C’est être conscient de ce qui se passe en soi, d’être aux commandes de soi-même et de sa vie pour ne plus être esclave de ses pensées.

3. Observer et se focaliser

Repérer comment ses schémas de pensées et ses émotions se manifestent dans ses situations de vie et ses relations.               

Exemple : « Je me vois RÉAGIR face à un conflit, j’analyse mes pensées de colère, de tristesse ainsi que mon fonctionnement et mon comportement. = J’ai le choix de CHANGER ET D’AGIR autrement et d’entrer dans une communication constructive plutôt que dans la destruction de l’un envers l’autre. »

Une fois identifié, je vais pratiquer de nouvelles pensées et de nouveaux comportements. Lorsque je fais ces changements intérieurs, je prends conscience de mes pensées et de mes comportements. J’observe comment je me positionne face à ces nouvelles situations qui me sont présentées. Qu’est-ce qui se passe au niveau des émotions, des actions et des résultats quand je fais ces transformations ? 

Identifier les changements à faire avec la roue de la vie

J’aimerais que vous preniez quelques minutes pour comprendre ce qui se passe dans votre vie. De prendre le temps de vous poser et de répondre à ces quelques questions pour vous aider à savoir où vous en êtes actuellement :

  • Comment savoir que nous devons changer ?
  • Est-ce que tu vis ta vie idéale ?
  • Es-tu heureux dans ta vie ? Dans tous les domaines ? 
  • Qu’est-ce qui t’empêche aujourd’hui de changer ?
  • Et si tu changes, qu’est-ce que cela va t’apporter dans ton existence ?
  • Que vas-tu perdre ?

Pour vous aider à réaliser cet exercice, téléchargez le pdf ci-dessous sur la roue de la vie qui représente une échelle de tous les domaines de votre existence. Coloriez les cases de 0 à 10 et évaluez les changements que vous pourriez faire dans chaque sphère pour améliorer votre histoire de vie.

« Rappelez-vous que rien n’est immuable ! Je suis en constante évolution. Je suis responsable de mon changement et de mon développement. Je ne peux pas modifier ce dont je n’ai pas conscience. Je ne peux pas changer si je ne l’ai pas décidé ni accepté. »

Changer sa vie implique de passer à l’action pour pouvoir créer ce que l’on souhaite voir et se manifester dans son existence. Nous avons tous le choix d’écrire notre scénario et notre propre histoire… Il ne faut pas attendre la prochaine incarnation, mais devenir l’acteur et faire le changement maintenant ! Pour aller plus loin dans votre transformation intérieure, n’hésitez pas à me contacter et ensemble nous avancerons dans vos objectifs de vie.

Laisser un commentaire